Logo klinkenberg

Note globale

PropriétaireKlinkenberg Energy SA
Type d'énergie(s) fournie(s)electricitygaz
Zone de distributionBelgiqueBelgique

Score énergétique

4/20

Greenpeace

Notre avis: Déconseillé

En l’absence de données de Klinkenberg, nous faisons l’évaluation sur base des informations disponibles publiquement. Pour ce qui est du mix des combustibles et des achats, il s’agit du mix énergétique sur le marché européen. Celui-ci se compose majoritairement de charbon et d’énergie nucléaire, ce qui fait que Klinkenberg a un score très faible. Klinkenberg ne disposant pas de capacité de production propre, il est donc un trader pur qui ne contribue pas à la transition vers davantage d’énergies renouvelables. Si Klinkenberg a des valeurs fortes et intéressantes, payer sa facture chez lui, c'est tout de même payer pour une énergie fossile et nucléaire. Dommage!

Brève description

Klinkenberg est un opérateur liégeois arrivé récemment sur le marché de la fourniture d'électricité. Il revendique près de 40 ans d'expérience en tant qu'installateur en électricité, chauffage, sanitaire, photovoltaïque, pompe à chaleur et comptabilité énergétique. Klinkenberg est un petit opérateur critique sur le principe des garanties d'origine et qui refuse d'utiliser le principe de "l'énergie verte". Il favorise par contre la "Blue energy" pour promouvoir l'efficacité énergétique et favoriser les personnes qui ne consomment pas beaucoup d'énergie.

Production (0%)

Klinkenberg ne dispose pas de capacité de production propre.

Achats (100%)

29%

Energies renouvelables

12%

Gaz naturel

4%

Biomasse

29%

Charbon et pétrole

26%

Energie nucléaire

Klinkenberg achète toute son électricité sur le marché européen. Celle-ci se compose pour l’essentiel de charbon (29%) et d’énergie nucléaire (26%), ce qui impacte fortement le score de Klinkenberg.

Investissements

Selon les informations disponibles publiquement, aucun investissement (récent ou planifié) n’a été réalisé dans des capacités renouvelables.

Analyse détaillée

Télécharger l'analyse (en pdf)