Déconseillé
5/20   
E.ON
electricitégaz
logo footer

Notre avis

Avec l’acquisition d’Essent par E.ON, la société devient un pur négociant. Le groupe E.ON a réorienté ses activités vers la gestion de réseau et divers services, dont la fourniture d’électricité. Il achète directement une très petite partie de l’électricité fournie auprès de parcs éoliens offshore, mais la majeure partie vient du marché européen de l’énergie, encore très pollué. Nous recommandons de choisir un autre fournisseur d’énergie, avec une plus grande contribution à la transition énergétique.

ESSENT (E.ON)

Essent est un fournisseur belge d’électricité et de gaz naturel qui faisait autrefois partie de l’entreprise allemande RWE. En 2019, un échange a eu lieu entre RWE et E.ON, Essent devenant alors la propriété exclusive du géant allemand de l’énergie E.ON. En conséquence, la société s’est spécialisée dans les services et la fourniture d’électricité, tandis que la production était concentrée chez RWE. Néanmoins, E.ON continue à détenir des parts dans l’énergie nucléaire allemande par l’intermédiaire de PreussenElektra GmBH et dans le lignite turc par l’intermédiaire d’Enerjisa Üretim. Ci-dessous, nous n’évaluons que les activités belges d’Essent.

Électricité fournie : ?

eolienne32%biomasse4%gaz17%énergie fossile20%énergie nucléaire27%

E.ON a transféré la majeure partie de sa production au groupe RWE, mais reste le principal actionnaire de PreussenElektra. Nous comptons cette capacité nucléaire comme une production propre. Elle achète également une très faible proportion de l’énergie fournie directement auprès de parcs éoliens offshore. Les 87 % restants sont simplement achetés par E.ON sur le marché européen de l’énergie. Comme le transfert a eu lieu en 2019, le mix de production était encore complètement différent cette année-là. Cependant, nous évaluons E.ON dans sa structure actuelle, c’est-à-dire sans les sources d’électricité renouvelables qui faisaient partie du portefeuille à l’époque.

Investissements : ?

Aucun investissement dans les énergies renouvelables n’est prévu dans un avenir proche.

Mix sur la facture : ?

eolienne63%énergie fossile16%énergie nucléaire21%

Essent achète principalement des garanties d’origine bon marché pour verdir son électricité grise. Ces garanties d’origine proviennent toutes de grandes centrales hydroélectriques. Les autres contrats (37 %) sont des contrats gris.

ESSENT

Dans cet encadré, nous n’évaluons que les activités belges d’Essent et ne prenons donc pas en compte le groupe E.ON. Essent obtient un score légèrement meilleur, car l’achat d’énergie éolienne du parc éolien offshore C-power pèse plus lourd. Essent obtient un score de 6/20.

Électricité fournie : L’électricité éolienne achetée par Essent pour le marché belge s’élève à environ 30 % de ses livraisons. Le reste est acheté sur le marché européen de l’énergie et se compose en grande partie d’énergie nucléaire (22 %) et de charbon (20 %)

Investissements : Essent ne prévoit aucun investissement dans le futur.

Electricité verte fournie

Investissements dans les énergies renouvelables