Déconseillé
énergies fossiles
7/20
Direct Energie - Total
electricitégaz
logo footer

Notre avis

Faisant partie de Direct Energie, Poweo a une assez bonne capacité de production verte et prévoit de nouveaux investissements dans une capacité de production renouvelable. Cependant, il achète de grands volumes d’énergie nucléaire pour le marché français, ce qui nuit sérieusement à son score. Le rachat de Poweo par Total, qui investit dans des sources d’énergie néfastes comme les sables bitumineux et (via Gazprom) le pétrole arctique, constitue une raison supplémentaire de choisir un autre fournisseur.

Poweo

Poweo est un fournisseur belge de gaz et d’électricité dont la maison-mère est le groupe Direct Energie. Cette dernière a été rachetée en juillet 2018 par le géant pétrolier Total, 4e producteur mondial de pétrole et de gaz, qui avait déjà aussi racheté Lampiris en 2016.

Electricité fournie : ?

eolienne9%biomasse1%gaz24%énergie fossile1%énergie nucléaire65%

Il ressort des chiffres de la maison-mère française, Direct Energie, que celle-ci achète d’importantes quantités d’énergie nucléaire (4 fois plus que sa propre production énergétique). Cette année, nous tenons compte de ces achats à hauteur de 50 %, ce qui fait plonger la note de Poweo.

Sa capacité de production propre, qui représente encore près d’un tiers (31 %) de l’électricité fournie, consiste essentiellement en centrales au gaz, éoliennes et panneaux solaires.

Investissements : ?

eolienne100%

Aussi bien les investissements prévus que les nouveaux investissements réalisés concernent essentiellement l’énergie solaire ou éolienne. Pour les investissements prévus, nous tenons aussi compte des projets du groupe Total, dont Poweo fait partie depuis cette année par l’intermédiaire de Direct Energie.

Mix sur la facture : ?

biomasse100%

Les garanties d’origine sont issues à 100 % de la biomasse, ce qui n’est pas bon non plus pour le score de ce fournisseur.