Peut mieux faire
   
Mega est une filiale du groupe IMG-Coretec
electricitégaz
logo footer

Notre avis

Mega est une entreprise en forte croissance. Sa séparation d’IMG invest a un impact majeur sur son score. Mega perd des points pour les investissements et n’a plus de production propre. L’entreprise compense cet état de fait en achetant de l’énergie directement au producteur, ce qui a un impact positif sur la transition énergétique. Malheureusement, cela n’est actuellement possible que pour la moitié de l’électricité fournie. Mega pourrait remonter son score à l’avenir si elle pouvait acheter davantage d’énergie directement ou si elle prévoyait d’investir dans les énergies renouvelables.

Mega

Mega est un fournisseur belge établi en 2013. Par l’intermédiaire de sa société mère IMG Invest, il investissait dans une capacité de production basée sur l’énergie solaire et éolienne, mais depuis janvier 2019, les deux entreprises ont été scindées.

Electricité fournie : ?

En conséquence de sa séparation d’IMG invest, Mega ne dispose plus de production propre depuis janvier 2019. En 2018, Mega était encore en mesure de produire elle-même presque 100 % de l’électricité qu’elle fournissait à partir de l’énergie éolienne et solaire, ou de l’acheter directement à un producteur d’énergie verte. Avec la disparition de sa production propre en 2019, l’entreprise ne peut acheter directement à un producteur vert que la moitié de l’électricité qu’elle fournit. La moitié restante est achetée sur le marché européen de l’énergie et contient donc encore une grande partie d’énergie nucléaire (22 %) et d’énergie issue du charbon (20 %).

Investissements : ?

Ces dernières années, des investissements ont été réalisés dans l’éolien terrestre par l’intermédiaire de la société mère IMG. Malheureusement, les deux sociétés ont été scindées et Mega ne prévoit pas d’investissements dans un avenir proche.

Mix sur la facture : ?

Le mix de Mega est composé à 60 % d’hydroélectricité, complétée par la géothermie et l’énergie solaire.